preloader
IMG_6006
Domaine Chemin de Notre Dame

La viticulture : une histoire de famille

Le domaine Chemin de Notre Dame est né en septembre 2009 d’un rêve d’adolescent qui a mis 30 ans à mûrir. Merci à mon papa, Joaquin, qui m’a transmis sa passion pour la vigne ainsi que ses valeurs. A travers ce site je souhaite vous faire partager mes valeurs : la convivialité, le partage, l’humilité, le plaisir et la ténacité.

vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pessoir-vendanges-apero15
Un rêve d'adolescent

Le Domaine Chemin de Notre Dame est né d’un rêve d’adolescent qui a mis 30 ans à mûrir comme les grappes de syrah et à se bonifier comme le bon vin… et je souhaite associer mon ami Jean-Pierre Driey qui m'a guidé dans la conception des vins a mes début.
Chez nous, la viticulture est une histoire de famille c’est mon père Joaquin qui m’a transmis le virus ! Cependant jamais personne n’avait franchi le pas en faisant son vin chez soi car nous portions les raisins à la cave coopérative.

Mon propre vin

Une utopie, un rêve vieux de 30 ans puis des changements dans ma vie privée, une rencontre m’a fait franchir le pas et me lancer pour ne pas avoir de regrets avec l’aide de mes enfants, Jérémy et Grégory. A travers ce vin, je souhaite transmettre certaines valeurs qui me sont chères, telles que la famille, l’amitié, l’humilité, la convivialité, le partage, la ténacité … des valeurs simples de la vie tout comme la 1ère cuvée 2009 “A MON PÈRE”, un vin rouge issu du cépage syrah.

Domaine Chemin de Notre Dame

De la taille à la bouteille

Voilà mon défi aucun intervenant, toutes les étapes sont faites par moi (bien aidé par mes enfants et des amis proches) et chez moi, où tout a été créé…

Dicton

« taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille d’hiver »

vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pessoir-vendanges-apero12
vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pessoir-vendanges-apero12

Plante

vendanges-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero13
vendanges-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero13

Fait grandir

vendanges-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero08
vendanges-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero08

Récolte (vendanges)

mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges06
mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges06

Transformation en vin

mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges03
mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges03

Eleve

mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges10
mise-en-bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges10

Mise en bouteille

bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges04
bouteille_vigneron-producteur-vins-rugby-vigne-degustation-cuvee-chardonnay-grenache-syrah-viognier-merlot-pressoir-apero-vendanges04

Vente sur place au caveau

la team

la team GARCIA

Nuper turba hunc viseret foret vultus. Conversa turba orbem coeptis fossae liquidas. Innabilis membra est quisque evolvit praebebat vos his adsiduis. Matutinis caelo speciem capacius tempora posset: sic. Instabilis magni alta erat: unus divino obliquis igni turba.

Les différentes étapes du travail dans les vignes

La taille se pratique en hiver (novembre) dés la chute des feuilles pendant le repos végétatif (sève descendante) jusqu’au débourrement, soit 5 mois environ (moi-même a l’œuvre !). Il existe différents systèmes de taille (voilà les plus courants) :

  • Gobelet
  • Cordons  de  Royat
  • Guyot (celle du domaine) baguette avec 6 yeux

Tombée des bois ou sarments s’effectue après la taille. Ils sont posés dans le rang avant d’être broyés.
Travail effectué par Jérémy peut être le futur héritier ?

Opération effectuée par moi-même qui suit la taille et s’effectue généralement en février. Elle consiste à attacher la baguette avec un lien plastique biodégradable autour du fil porteur.

Joaquin Garcia (le père) broie les sarments et l’herbe avec un rotovator. Les sarments sont broyés ainsi que l’herbe qui en se décomposant forment du compost.

Grégory (futur héritier lui aussi ?) tombe les fils de fer avant que la vigne ne se mette à pousser pour pouvoir les remonter et bloquer les sarments avant qu’ils ne retombent (palissage).

Le plus écologique mais le plus cher !       
Cela consiste à supprimer les rameaux inutiles poussant sur le tronc et la tête des souches de vignes. Formés dans le vieux bois à partir de bourgeons dormants, ces pampres parasitent l’alimentation de la vigne en détournant à leur profit les éléments nécessaires à la croissance des rameaux fructifères.

Ils ont lieu au mois de Mai, après l’apparition de la 5e feuille, car la vigne tout comme les autres plantes est sensible à des maladies (le mildiou, l’oïdium, le botrytis, vers de la grappe, acariens entre autres). Ils sont à renouveler tous les 15 jours en fonction de la météo et jusqu’aux vendanges (dernier traitement 30 jours avant).

A partir de mi-mai, les rameaux poussent et ce pendant un mois. Les futures bûches sont si jeunes, frêles, fragiles qu’il faut les contenir. Notre travail consiste pendant leur croissance à les guider dans le palissage. Un travail long mais plaisant car en pleine nature et Jérémy s’applique !

Les risques de gelées sont derrière nous ! Juste quelques gouttes d’eau favorisant la pousse d’herbes malveillantes ! Un petit coup de cote de melon pour rafraîchir le sol et empêcher la prolifération des envahissantes !

L’écimage (opération mécanique), qui s’effectue 2 ou 3 fois de juin aux vendanges, finit de juguler la végétation et donne aux rangées une belle forme régulière et surtout pour les traitements permet de toucher les grappes.

🍸 L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Contactez le domaine Chemin de Notre Dame

pour toutes demandes d'informations